Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Mouleydier > Albert Claveille

Albert Claveille

Né en 1865 dans le hameau de Tuilières, Albert Claveille est un célèbre ingénieur français, dont les qualités politiques le conduisent jusqu’au poste de Ministre des Travaux publics et des Transports sous la Troisième République.

Albert Claveille est issu d’une famille modeste. Il commence sa carrière aux Ponts-et-Chaussées de Bergerac en 1880, comme auxiliaire, puis devient conducteur en 1886. Après une licence en sciences obtenue en 1891, il intègre en 1896 l’école nationale des Ponts-et-Chaussées.

Il érige en 1905 le barrage hydroélectrique de Tuilières retenant les eaux de la Dordogne : il s’agit du premier barrage hydroélectrique de France, l’un des plus importants d’Europe.

Entre 1903 et 1906, il est adjoint au directeur de la comptabilité au Ministère des Travaux Publics, dont il devient directeur en 1911. Il est nommé, en 1907, ingénieur des Ponts-et-Chaussées. Sa carrière le conduit ensuite aux fonctions de directeur des Chemins de fer de l’État et sous-secrétaire d’État aux Transports, puis ministre des Travaux Publics et des Transports de 1917 à 1920, dans les gouvernements Paul Painlevé et Georges Clémenceau.

Il s’intéresse ensuite à la vie politique de sa région d’origine et est élu sénateur de la Dordogne en 1920, puis conseiller général de la Dordogne et maire de Mouleydier. Il meurt en 1921 sur sa terre natale.

Son buste se trouve dans le hall de la mairie.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Yves Fressignac (2002). Mouleydier d’antan, RIS, BibTeX.


Partager cette visite