Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Ainhoa

Ainhoa

À la limite du Labourd et de la Navarre, Ainhoa est à l’origine un vicariat créé au XIIIe siècle afin d’offrir un nouvel itinéraire pour le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle est aujourd’hui recensée parmi les « plus beaux villages de France », un label indépendant visant à promouvoir les atouts touristiques des communes rurales.

Zone frontalière entre le Labourd et la Navarre, Ainhoa est disputée entre la France et l’Angleterre tout au long des XIIIe et XIVe siècle, pour être finalement proclamée terre indivise entre les deux royaumes, jusqu’en 1451 où elle devient définitivement française.

La frontière suit celle, naturelle, de la rivière Lapitxuri et de son affluent l’Haitzaberriko. Malgré des guerres successives, ces repères ne bougent pas et constituent toujours la frontière franco-espagnole actuelle.

Durant les XVIIe et XVIIIe siècles, Ainhoa connaît une grande période de troubles. La commune est d’abord totalement détruite lors de la guerre de Trente Ans (1618-1648). En 1794, durant la Terreur, la désertion de 47 soldats basques entraine la déportation des habitants de six communes dont Ainhoa.

Si les exilés de force sont autorisés à revenir dans leur village après plusieurs mois d’internement, ils connaissent ensuite de grandes difficultés à récupérer leurs biens, confisqués et souvent pillés.

Depuis la création du village et jusqu’au XIXe siècle, la principale ressource d’Ainhoa est l’exploitation de mines de fer locales. Les tisserands de lin et de laine jouent également une place importante dans l’économie locale, mais le développement de l’industrie textile provoque ensuite leur déclin.

Ainhoa est aujourd’hui une commune à vocation essentiellement touristique, forestière et agricole. Le village appartient aussi à la zone de production du piment d’Espelette (AOC).

Galerie photo

Ainhoa (64) Ainhoa (64) Cimetière et église d'Ainhoa Mairie d'Ainhoa Calvaire d'Ainhoa Oratoire, route du calvaire d'Ainhoa

Commune

  • Nom des habitants : Ainhoars
  • Superficie : 1619 hectares
  • Population : 599 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Nivelle


Informations pratiques

Mairie d’Ainhoa : 05.59.29.92.60

www.ainhoa.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle toponymie basque, RIS, BibTeX.
www.pays-basque-tourisme.info, RIS, BibTeX.
Jean Goyhenetche (1988). Histoire générale du Pays Basque, tome 1, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite