Accueil > Gironde > Langonnais > Aillas

Aillas

Ancienne possession de la famille d’Henri IV, Aillas se distingue par le nombre de ses maisons nobles et bourgeoises, témoins d’un passé opulent.

Aillas est signalée dès 1254 comme seigneurie appartenant à la maison d’Albret. Elle devient une vicomté s’étendant sur environ 6000 hectares. Au Moyen Âge elle englobe cinq paroisses et quatre églises dont deux ont disparu : Saint-Martin-de-Berlin et Saint-Martin-de-Glairous. La famille d’Abret y possède aussi dès cette époque, comme dans toute vicomté, un château. D’ailleurs, c’est une ville ceinte de murailles qui s’élève à ses côtés au XIIIe siècle, mais cet ancien village est aujourd’hui entièrement disparu.

Au XVIe siècle, on distingue deux villages et non un, contrairement à aujourd’hui : Aillas-le-Grand, précédemment appelé Mouchac et actuel village d’Aillas ainsi que Aillas-le-Vieux, rattaché aujourd’hui à la commune de Sigalens. Après la destruction du château féodal, dont ne subsiste qu’un pan de mur, le village qui l’entoure se déplace définitivement et descend dans le vallon, vers le sud, à l’emplacement d’un ancien champ de foire. La commune avec son bourg s’étend aussi sur le rebord de la vallée que les anciens appellent « le Petit Montmartre ».

La famille d’Albret joue donc un rôle important pour la ville. Henri de Navarre, futur Henri IV, y vient pour chasser dans la forêt giboyeuse du bois Majou, où il déjoue une tentative d’assassinat. Aussi, les d’Albret ont une petite armée et permettent à Aillas de se développer économiquement. Ainsi, les maisons nobles abondent, telles Cugnos, Razens, Caubeyran, Barbuscan, Labescau, Péricot. Les officiers de justice, quant à eux, font construire de belles demeures bourgeoises, comme Couzeyte, Le Hère, Larrière, Lhoumiet.

Pendant longtemps Aillas a donc appartenu à la maison d’Albret. Elle est ensuite entrée un temps dans le domaine royal puis Louis XIV s’en sépare pour la transmettre au duc de Bouillon, frère de Turenne.

Le riche passé d’Aillas a permis à ses actuels habitants d’hériter d’un très beau patrimoine bâti. La ville conserve donc de nombreux édifices qui sont aujourd’hui pour la plupart restaurés et entretenus.


Commune

  • Code postal : 33002
  • Nom des habitants : Aillassais, Aillassaises
  • Superficie : 3513 hectares
  • Population : 668 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Aillas vient de l’anthroponyme latin Allius .


Informations pratiques

Mairie d’Aillas : 05 56 65 31 72

Syndicat d’initiative du canton d’Auros : 05 56 65 47 69


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite