Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Agonac

Agonac

La commune d’Agonac, dans le canton de Brantôme, est située à quelques kilomètres au nord de Périgueux, sur la route départementale. Le territoire de la commune s’étend sur les deux versants de la vallée de la Beauronne.

L’occupation du lieu paraît ancienne si l’on se réfère aux gisements préhistoriques des Cadagnes et de la Borie Vieille. Des vestiges gallo-romains sont également trouvés sur le territoire.

La commune occupe les deux versants de la vallée de la Beauronne et s’est organisée sur un promontoire rocheux autour du château.

Au Moyen Âge, le village est doté d’un solide dispositif défensif : à l’intérieur de l’enceinte crénelée aux quatre portes se trouvent alors le château et l’église fortifiée.

Le XIXe siècle apporte à la commune des changements importants : en 1861, la station de chemin de fer ouvre et en 1888, la place centrale est agrandie et transformée en champ de foire.

À la fin du siècle, à la suite de la promulgation des lois Jules Ferry sur l’école, Agonac construit une mairie-école comme la majorité des communes en Dordogne. Ce bâtiment massif en pierre présente une façade aux ouvertures symétriques coiffée d’un fronton arrondi qui correspond à l’emplacement de l’horloge.

En 2007, de fortes pluies entraînent une crue de la Beauronne, endommageant une quarantaine de maisons dans le village. Aujourd’hui la commune vit essentiellement de l’exploitation forestière, de l’élevage de bovins, notamment de vaches laitières.


Commune

  • Nom des habitants : Agonacois, Agonacoises
  • Superficie : 3722 hectares
  • Population : 1634 habitants (2006)
  • Cours d'eau :

    la Beauronne

  • Origine du nom et description du blason :

    Agonac a pour origine un nom propre gaulois et apparaît pour la première fois sous une forme latinisée Castrum Agoniacum. Ensuite, on trouve différentes mentions comme Agonag en 1249, Agonhac en 1276 et Agonat au XVIIIe siècle.


Informations pratiques

Mairie d’Agonac : 05.53.06.37.09. Ouverture : Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h30 à 17 h 30 et samedi matin de 9h à 12 h.

Office de tourisme de Brantôme : 05.53.05.80.52

http://www.ville-brantome.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Thierry Hourlier (1997). Les églises fortifiées de Dordogne, RIS, BibTeX.

(1997). Architecture des mairies de Dordogne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite