Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Abos

Abos

Des découvertes archéologiques (découvertes d’un dépôt de monnaies romaines du IIème siècle et d’une hache plate en bronze datée de 1800 ans av J-C.) affirment une occupation d’Abos, à l’époque gallo-romaine. Cependant, son histoire reste encore très mystérieuse.

Le village est cité au XIIIe siècle, sous le nom d’Abossium et le recensement de 1385, nous apprend que le bourg est déjà important. Par la suite, on sait seulement qu’Abos abrite une église de fondation romane, qui sera consolidée au XIXe siècle, deux abbayes laïques et un château du XVIIe siècle. De plus, elle accueille à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, l’écrivain Charles de Bordeu.

Le territoire actuel d’Abos s’étire d’une zone rurale au sud vers une région industrielle au nord. Celle-ci est bordée, sur son côté occidental, par la Baïse.

Actuellement, l’économie d’Abos repose essentiellement sur la viticulture, et notamment sur son vin blanc d’appellation jurançon.


Commune

  • Nom des habitants : Abosiens, Abosiennes
  • Superficie : 802 hectares
  • Population : 467 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Baïse

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune Abos dériverait d’ Abus , nom d’un barbare germanique attesté en 483.


Informations pratiques

Mairie d’Abos : 05.59.60.03.75

Office de tourisme du Pays de Lacq, Cœur de Béarn

Tél. : 05.59.12.30.40

http://www.coeurdebearn.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Georges Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, Pyrénées-Atlantique, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite